Vitrail naturel.

Publié le par Impressions éphémères, le blog

Photos2-3982.JPG

Dès que la pluie et le vent font leur office, l'automne apparaît dans sa vérité. Les feuilles, désespérément accrochées à un arbre qui les a déjà reniées, arrachées, mouillées, collées les unes aux autres, laissent les branches à leur sort. Les feux trompeurs des semaines précédentes éteints, ne demeurent que des appendices tristes. Après coup, l'on découvre, malgré la mélancolie qui avait exigé que lucidité soit, quelques charmes à ces moments fragiles pendant lesquels les feuilles jouaient avec la lumière. Puissante pendant la fin du printemps et tout l'été, elles étaient devenues minces au point de laisser les rayons déjà bas du soleil jouer avec elles. Et des vitraux étaient apparus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

AM 11/11/2010 13:23



Subtile mélange des verts et des ocres, une lumière claire et transparente. Bravo.



Impressions éphémères, le blog 11/11/2010 18:17



Merci, mais il m'a suffit de regarder.



Catherine 10/11/2010 21:47



Mon intuition légendaire, sourire, me fait dire que vous n'aimez guère l'automne, pourtant cette saison va bien aussi à vos photos. Celle-ci, parmi tant d'autres me parle beaucoup. L'automne
n'est pas une fin, c'est une maturité, ces branches se dénudent pour mieux célébrer le printemps. Comme en photographie, tout est question d'angle de vue et d'éclairage. J'ai hâte de vous lire en
hiver...



Impressions éphémères, le blog 11/11/2010 00:10



... au coin du feu ? Si vous me dites devant quel âtre vous retrouver.



sandrin 10/11/2010 18:38



très jolie la photo. pas évident de photographier de simples feuilles.. l'automne justement le permet.



Impressions éphémères, le blog 11/11/2010 00:08



Jolie, c'est le mot, je te l'accorde.



Diagonale 10/11/2010 17:46



Grande impression de fragilité qu'un coup de vent malicieux risque de briser en mille......morç.... feuilles !!!!



Impressions éphémères, le blog 11/11/2010 00:08



Malicieux ou aveugle et ivre de sa puissance.



Pastelle 10/11/2010 09:59



C'est ravissant ce vitrail... Contente que tu trouves quand même un peu de charme à cette saison.  :)



Impressions éphémères, le blog 11/11/2010 00:07



Un charme en déliquescence... je blague. Cette saison est morbide, mais avec des fulgurances qui la sauvent.