Un petit moment d'ascèse.

Publié le par Impressions éphémères, le blog

Photos2-5970bis.JPGLe noir et blanc signifie ; mais quoi ? Si l'on n'est pas sensible aux formes, à leurs relations, à la lisibilité des lignes, au jeu des reliefs, de la luminosité et des contrastes, il propose de la réalité une image dépassée, épuisée, appauvrie, sans âme. Il dit aussi le regard épuisé par la routine, le regard qui ne voit plus, a perdu sa sensibilité, son ouverture, ses horizons. Dans ce cas, il faut reconquérir cette sensibilité tout en préservant la richesse du noir et blanc.

Photos2 5970ter

Artifice. Artifice discret qui peut être souligné, mis en avant. Artifice équivoque aussi, qui peut renforcer le sentiment de la pauvreté du noir et blanc alors même qu'il est une manière fine d'interroger notre rapport au monde. Une manière parfois ascétique, parfois ironique, parfois joyeuse, enthousiaste, de se dire que les couleurs masquent par l'ivresse qu'elles peuvent procurer.

Le retour au réel devient malgré tout possible, parce qu'il peut donner lieu à une découverte. La routine avait tout effacé ; en s'accordant la respiration proposée par le noir et blanc, l'oxygène qu'il dispense, on comprend la nécessité d'exercer son regard, de le faire varier, de jouer avec ce qui se donne et qu'on dédaigne.

Photos2-5970.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sandrin 21/02/2011 17:09



Brigitte a sans doute raison : il est plus difficile de réussir une photo couleur qu'en NB. Et dans la profusion d'aujourd'hui, où chacun s'improvise photographe, il n'est pas toujours évident de
trouver la qualité. de même que cette profusion à  mon sens tue un peu le plaisir qu'une photo peut procurer. Pour l'instant sur les blogs j'ai peu vu (mais j'ai peu visité également car la
photo m'intéresse que moyennement) de sites avec des photos de qualité : celui de Brigitte, du musicien du dimanche, celui de Télos, d'un photographe de rues (zut j'ai oublié son nom)... je dois
en oublier. mais à chaque fois une vraie démarche artistique alliée à  un regard particulier. Et le tien sans doute, quoique je sois plus sensible au texte qu'aux photos.


 De même  je fais peu d'expos photos. la dernière c'était au petit palais : de la photo reportage. superbe !!! Je crois que ça y est encore jusqu'à fin février (boulat, père et fille).


Une année j'allais quasiment tous les mercredis (c'était gratuit)à  la maison européenne de la photographie (4ème). Ce que je préférais c'était tout ce qui utilisait les dernières techniques
en matière d'image numérique, animée et interactive. Sinon peu de choses qui m'aient vraiment passionnée. masi bon, je m'y connais si peu, que comme tout, il faut connaitre pour apprécier.


je suis en ce qui concerne la photo une ignorante. (voilà qui laisserait penser qu'en d'autres domaines non. hahahahaha)


Alors j'arrête là mon com qui n'en finit plus...


 



Impressions éphémères, le blog 21/02/2011 21:06



Il me semble que ton "ignorance" est assez relative à la fois parce que, quoi que tu en dises, tu apprécies suffisamment les photos pour aller régulièrement à la maison européenne de la photo et
pour aller à quelques expos temporaires, mais aussi parce que tu dessines et peins, tu as un oeil. Quant à savoir ce qu'il est le plus difficile à réaliser entre le N&B et la couleur, je suis
trop novice pour le savoir. J'ai l'intution que les difficultés sont différentes, mais qu'il y en a autant... ce n'est que de l'intuition.



brigitte 21/02/2011 12:44



le N&B éloigne du réel et fait entrer la représentation dans le champs artistique de ce seul fait.


C'est un peu ce que je lui reproche, cette "qualité artistique" qu'on lui accorde si facilement. Et il est beaucoup plus difficile de faire une bonne photo couleur que N&B.


Ta photo "tient le coup" en couleur, je la trouve même meilleure. Et cette chaise est très zen.



Impressions éphémères, le blog 21/02/2011 21:00



Je ne sais pas si elle "tient le coup" toute seule, ou si sa mise en perspective lui donne sa chance. Un peu tard pour le dire maintenant (en ce qui me concerne).



sandrin 18/02/2011 20:41



Enfin, pour toi, le NB ne serait qu'une étape ? une manière de reconquérir le réel après avoir vidé celui-ci de toutes couleurs  et avant de le remplir de nouveau de sa coloration, sa vie ?


(il me faut toujours te relire plusieurs fois... )



Impressions éphémères, le blog 18/02/2011 22:05



La question, pour moi, c'est toujours : comment arriver à regarder ? J'essaie des réponses. En voilà une qui me convient, mais en même temps qui met de côté le plaisir, ce qui fait que la réponse
est insuffisante. Je vais continuersur mon chemin ; reviens quand tu veux pour faire quelques pas.



sandrin 18/02/2011 20:38



Je ne sais pourquoi, mais les photos en NB me touchent souvent beaucoup plus que celles en couleur. je me souviens avoir très émue par une bouche d'égout en NB. Peut-être comme tu le dis, parce
ce le NB déconcerte nous sortant de la routine ?


En tout cas, je me suis à la gravure pour pouvoir travailler  le NB, saturé de gris. et c'est aussi pour ça que j'aime Paris, pour sa palette de gris les jours couverts.


Les couleurs rendent le monde peut-être très ordinaire, ou trop évident, ou finalement assez plat, moins artistique. je ne sais pas. ton article est interessant. En fait j'aimerais que tu lui
donnes une suite, ou un complément, que tu continues à interroger ce rapport au NB... oups. on dirait que je passe commande ! eh bien, oui, effectivement. Garçon s'il vous plait ! une rallonge !
merci.


biz



Impressions éphémères, le blog 18/02/2011 22:03



Elle est exigente la p'tite dam' ! On va voir c'qu'on a en magasin...


J'aime beaucoup le noir et blanc, mais je ne suis pas certain de savoir en faire... quand à en parler. Je laisse venir, mais ce qui vient n'est pas toujours ce que j'aimerais. Comme le sujet me
plaît, j'y reviendrai... et toi aussi, j'espère.