Premier pas vers le voyage.

Publié le par Impressions éphémères, le blog

fragment d'automne

Comment s'inviter au voyage ? D'abord ne pas s'attacher à ici, l'oublier en tournant le regard, en lui proposant de modifier la courbe de son mouvement. Par exemple, là où un horizon sans histoire, un peu fade, quotidien, s'impose, chercher un cadre. En reserrant ainsi le lieu, il devient possible de lui trouver un autre sens. Un muret masque le lointain, deux abres délimitent, chacun à sa manière, avec sa vie propre, l'ouverture vers l'ailleurs. Et la plongée tant espérée se trouve différée par des des sursauts de lumière decvenue fleurs. Dès lors la description du moment à respirer l'ailleurs peut commencer. Description livrée à l'intuition, aux émotions, aux variations produites par des images soudaines venues dont ne sait où (et l'on s'en moque). Un paysage de Toscane se découvrira lorsque l'on franchira le seuil de ce cadre, avec des couleurs et des senteurs que l'on n'avait pas notées avec autant d'acuité. Même si l'on n'y est jamais allé. C'est même préférable, parce que l'on ne peut être déçu. Et sur le petit chemin qui monte depuis l'ombre des arbres abritant un ruisseau, celle que l'on attendait approche. Regarde et sourit. Bien sûr. Le voyage a commencé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

brigitte 23/11/2010 17:12



bel hommage au hors-champs où tous les rêves sont permis.



Impressions éphémères, le blog 23/11/2010 23:32



Tous les rêves. Mais encore faut-il qu'il y ait vraiment un hors-champ ; c'est à peu prs le seul que j'ai réussi.



Diagonale 17/11/2010 07:29



Voilà une journée qui commence bien, par une invitation au voyage....alors, allons-y !!!



Impressions éphémères, le blog 18/11/2010 22:18



Il ne faut pas hésiter !