Pour faire le portait d'un pigeon...

Publié le par Impressions éphémères, le blog

IMG_2318.JPG

... plus besoin de dessiner une cage. Il suffit d'en disposer quelques-unes, closes pour le rassurer. A la vue de ces prisons vides, il s'installe sur la plus haute et, tout en roucoulements satisfaits, il jouit d'une toute-puissance. Et pose, souverain. Il reste à l'artiste à exercer son talent, en veillant qu'un chat, farceur, ne profite pas du congé de la vigilance  du volatile pour faire voler ses plumes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article