On va gagner ... !

Publié le par Impressions éphémères, le blog

IMG_3545bis.JPG

- Et comment ils le savent qu'on va gagner ?

- Ils le savent pas : ils le croient, ils le veulent !

- I' zont qu'à l'écrire alors, pasque moi j'en sais rien, et si je l'veux  qu'on gagne j'y crois pas beaucoup.

- Si t'y crois pas, on est pas près de gagner !

- Pasqu'i' suffirait d'y croire ? Tu t'fous d'moi ?

- J'me fous pas d'toi, j'te dis juste que si on n'y croit pas c'est mêm' pas la peine de s'arrêter...

- D's'arrêter où ça ?

- Pas d's'arrêter où, mais d's'arrêter d' bosser pour défiler.

- Pour c'que ça nous sert... on est dans les 12000, et i' vont dire qu'on est 3000, histoire qu'on nous prenne pour des cons.

- On s'en fout, tout l'monde sait bien qu'i' bidonnent pour nous fout' el'moral à zéro, et i'zont raté cet'fois-ci.

- I'zont p'têt raté, mais nous chais pas c'qu'on a réussi. On va encor' rentrer, le nabot et sa clique vont nous fair' un beau bras d'honneur, et i'rcommençront dans cinq-sizans, comme ça a fait en 2003...

- T'en sais rien, et moi non plus. Dans tous les cas on a gagné de s'retrouver avec la mêm'envie de pas êt' les perdants, et la rage de voir les choses changer.

- La bel'affair' !

- Ouais, la bel'affair' : si on n'avait pas cet'rage-là, ya longtemps qu'on s'rait aussi mal empoint qu'aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne. On gagne au moins de moins perdre, et un jour on gagnera pt'être vraiment.

- Ouais, p'têt'...

- Bon, et va pas t'met' des idées noires dans la têt' ! Ceux qui ont perdu, c'est ceux qui ont baissé les bras depuis longtemps, et qui laissent faire. Tant qu'on laiss' pas fair', on garde la tête haute. On peut r'garder les puissants dans les yeux, et ça les fait grincer des dents. Et tu sais c'que c'est leurs grinc'ments d'dents ?

- Non...

- C'est leurs mensonges sur les chiffres, sur les infiltrés de la police ; c'est les flashball que les gamins se prennent dans la gueule ; c'est leur discours sur la fatalité et les sacrifices qui faut qu'on fasse à leur place, pasqu'eux i'n'peuvent pas en faire vu qu'i' font marcher la machine ; c'est la baisse des budgets des services publics pour nous punir de pas leur lécher la main.

- C'est vrai qu'i'grincent drôlement ces temps-ci.

- Tu vois, on a au moins gagné ça aussi. Mêm' si c'est dur...

IMG_3544bis.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Prioul Serge 29/10/2010 23:40



On gagne surtout l'estime de soi. Ce n'est pas rien.



Impressions éphémères, le blog 30/10/2010 02:45



C'est bien ce que je pense.