Métamorphoses

Publié le par Impressions éphémères, le blog

IMG_3226bis.JPG

Quand la nature joue aux métamorphoses, elle provoque le regard et la surprise. Une branche de lierre dont la vie a fuit, et la voilà qui, par mimétisme, devient métallique. Un montant métallique, sur lequel la pluie, le gel, le soleil aussi ont joué, se minéralise. Comme si le temps, en alchimiste, transmutait selon ses caprices. Dans l'attente d'un regard qui laisserait l'imaginaire achever l'oeuvre et se la raconter.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

brigitte 23/10/2010 11:10



beau texte , et beau commentaire de catherine.


je partage avec vous, si vous le permettez, ces petits riens qui sont tout



Impressions éphémères, le blog 23/10/2010 22:58



Je suis du genre partageur : partageons sans réserve !



Catherine 22/10/2010 22:27



Le regard, qui vient rythmer le début et la fin de vos mots... Le regard, les mots, les ressentis, la nature, les objets et le temps qui passe. La vie... approchée dans ses moindres détails, qui
la constituent en fait... Comme une poésie visuelle qui nous inciterait à écrire, percevoir, partager, échanger des couleurs émotionnelles et les savourer, comme des grains de sel qui craquent
sur une tranche de pain beurrée...



Impressions éphémères, le blog 23/10/2010 09:42



Si c'est un pain de campagne à mie plutôt dense (mais pas trop, sinon on étouffe), avec de la confiture (pour le salé sucré, ou le sucré salé, enfin vous me comprenez), alors j'accepte le
compliment. En fait, j'y suis toujours sensible, venant de vous.



Prioul Serge 22/10/2010 08:11



Très belle photo. Il me semble essentiel de remarquer ces petites choses si importantes.



Impressions éphémères, le blog 23/10/2010 09:40



Laisser son regard aller là où se passe ce qui est réel, dans les riens.



Diagonale 22/10/2010 08:04



Magnifique illustration de l'interpénétration du minéral et du végétal....



Impressions éphémères, le blog 23/10/2010 09:39



On se demande, dans ces situations, ce qui peut être le plus important : le minéral (le plus ancien), le végétal (le vivant qui innove sans cesse), ou le lien qui va, au hasard, les unir. Le
lien, certainement, comme toujours.