La discipline, seconde nature.

Publié le par Impressions éphémères, le blog

Photos2-5265-copie-1.JPG

Le dessin discipline. Ou sert la discipline en la rendant plus achevée. Tout est bon pour que des lignes, proches de la droite, courbes mais régulières, tendant vers le cercle ou l'arc de cercle, disent l'empire sur soi. Que la règle soit ! La nature laissée à elle-même apparaît alors comme l'excès, l'informe, le complexe, le sauvage. La matière laissée à elle-même qui ne parvient pas à faire sens. A la place de la nature, le naturel, c'est-à-dire la disparition de l'effort, l'illusion de l'apesanteur, l'affirmation d'un artifice à ce point extrême qu'il s'est évanoui.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article