L'eau comme point de vue.

Publié le par Impressions éphémères, le blog

Photos2-0785bis.JPG

Lorsque l'eau impose sa présence sans partage, ou à peu s'en faut, elle joue. Elle rappelle au regard qu'il n'y a que des points de vue, du relatif, pas forcément de l'équivalent (tout ne se vaut pas !). En particulier que l'exigence de précision dans le détail, de richesse des nuances, a sa pertinence, et que l'intérêt porté aux transparences variées a la sienne. L'objectivité illusoire de la perfection de la vision mérite d'être mise en question : l'oeil qui devient aveugle de Monet ou de Degas trouve dans une autre vision ce qui est admirable. "C'est très bien de copier ce qu'on voit, c'est beaucoup mieux de dessiner ce que l'on ne voit plus que dans sa mémoire. C'est une transformation pendant laquelle l'ingéniosité collabore avec la mémoire. Vous ne reproduisez que ce qui vous a frappé, c'est-à-dire le nécessaire. Là, vos souvenirs et votre fantaisie sont libérés de la tyrannie qu'exerce la nature.", aurait dit Degas. Plus simplement, pour qui n'est qu'un amoureux modeste de la lumière et des formes, toute occasion de regarder autrement ouvre les yeux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Emé 19/11/2010 10:10



on dirait un tableau... en 3 dimensions avec la peinture qui dépasse et s'accumule là où l'eau apparaît. J'aime beaucoup cette photo



Impressions éphémères, le blog 19/11/2010 22:46



Tu as bien regardé : la photo est prise depuis l'une des fenêtres d'un vaporetto, et le cadre de celle-ci est apparent (à peine, mais cela suffit). Je n'ai pas recadré : cela m'amusait de dire le
lieu de manière presque pas visible ; presque pas, mais quand même un peu. J'ai aussi un pencanht pour cette photo.



AM 13/11/2010 15:40



Une superbe image, pleine de poésie, qui évoque celles de Saul Leiter. Bravo.



Impressions éphémères, le blog 14/11/2010 00:12



Très beau compliment ; merci.



Diagonale 13/11/2010 12:58



On pourrait très bien imaginé que cela correspond à ce que l'on voit du monde extérieur, quand on pleure....



Impressions éphémères, le blog 14/11/2010 00:11



... ce serait peut-être plus brouillé que ça.