Allongé.

Publié le par Impressions éphémères, le blog

IMG_1513.JPG

Le jour, nuages et oiseaux. La nuit, les étoiles. Se laisser prendre par des mouvements sans points de repères liés à son ropre corps. Le vertige n'est pas loin. L'impression de n'être plus de la terre, mais d'un entre-deux, plutôt aérien. Et se prendre au jeu. Abandonner les habitudes qui donnent une assurance de façade. N'être plus que souffle et regard. Attendre d'éprouver les délices de l'envol.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pastelle 02/07/2010 19:16


Il n'y a pas que les nuages et les oiseaux m'enfin.
Il faut s'allonger dans les herbes hautes. Ou dans une clairière.
L'effet change totalement.
Jolie cette prise en plein vol. Et les nuages, les merveilleux nuages... :)


Impressions éphémères, le blog 02/07/2010 21:51



Tu es une terrienne, et tu commences à raconter une histoire...